• PHOTO DU JOUR jeudi 19 janvier 2017

  • Commentaires

    1
    Jeudi 19 Janvier à 09:54

    Pas besoin de GPA pour ces reproductrices. Je ne développe pas d'avantage ce qui m'est venu à l'esprit en lisant ton lien.

    C'est triste pour l'églantier mais lors du début de la gale, c'est assez joli à voir.

    Bonne journée.

    2
    Jeudi 19 Janvier à 10:04

    je ne connaissais pas !

    Beau cliché.

    Bon jeudi

    3
    Jeudi 19 Janvier à 10:31

    J'ai toujours trouvé jolie la gale chevelue de l'églantier à son début. Mais je viens d'apprendre, en lisant ton lien, qu'elle est comestible.Il va falloir que je dise aux habitants du " Milieu des bouchures " qu'ils ont de la nourriture sous les yeux, à eux qui n'utilisaient même pas le cynorrhodon.

    4
    Danielle
    Jeudi 19 Janvier à 10:41

    Je découvre car je n'ai jamais vu la gale de l'églantier et j'ai lu le lien que tu nous proposes, et là je frémis : lorsque les larves sont assez grosses on peut les manger... un goût de noisette !!! Non merci pas pour moi, lire ces mots m'a donné des frissons de dégoût, je préfère voir ces chevelures légères et colorées et surtout ne pas imaginer la suite. Brrr... Danielle

    5
    Jeudi 19 Janvier à 12:06

    Ces gales sont presque aussi jolies que des roses 

    et les épines de l'arbuste sont d'un rose encore plus délicieux !

    6
    charline62
    Jeudi 19 Janvier à 12:14

    le goût noisette des insectes est rapporté par les gourmands...je veux bien essayer je mange des escargots, des cuisses de grenouilles, du saucisson de cheval...et des fleurs aussi (ma préférée la fleur de courgette cachée dans une omelette) 

      • Jeudi 19 Janvier à 12:54

        c'est vrai : nous avons des à priori dans le domaine culinaire.

    7
    Jeudi 19 Janvier à 14:10

    j'apprend le nom ! et ta photo est magnifique et nette et +++ j'aime  bel am A+

    8
    Jeudi 19 Janvier à 17:44

     

    J'ai essayé à plusieurs reprise d'ouvrir ces gales pour observer la bestiole, jamais il ne me serait venu l'idée de la goûter !  

    Vue la taille aucun risque d'indigestion ! 

    9
    FAN
    Jeudi 19 Janvier à 18:03

    Je n'ai jamais vu cette gale du rosier!!! cette bédégar doit plutôt se trouver sur les rosiers sauvages!! intéressant sur le plan culinaire?? euh, l'humain finira sans doute par y goûter lorsqu'il n'y aura plus rien d'autres mais je ne serai plus là depuis belle lurette!! Bisous Fan

    10
    Jeudi 19 Janvier à 21:09

    Bonsoir papydom,

    Les gales sont bien jolies. Pourquoi ne pas manger ces p'tits vers puisque nous mangeons bien la p'tite friture. Je serai tentée de goûter si on me proposait.

    Le lien est vraiment très intéressant et j'ai pu voir que la gale en fin d'année ressemblait énormément à ce que j'aie eu l'an passé dans le Genêt. J'avais photographié, je crois que j'aie gardé les photographies. Les épines sont magnifiquement belles tout comme ta photographie.

    Bonne soirée.

     

    11
    Campanule
    Jeudi 19 Janvier à 21:15

    je ne connaissais pas la gale de l'églantier, du rosier, il est vrai que je ne possède pas de jardin. Maintenant le sachant, je ferai mieux attention sur les

    rosiers rencontrés. Le lien bédégar est bien expliqué, intéressant. Bonne soirée. Renée

    12
    Vendredi 20 Janvier à 09:27

    J'ai pourtant un jardin mais je ne connaissais pas. Qu'elle soit comestible, pas pour moi et je surveillerai la saison prochaine.

      • Vendredi 20 Janvier à 10:11

        se voit surtout sur l'églantier, dans la nature

    13
    lenez o vent
    Samedi 28 Janvier à 19:24

    encore une riche page de découvertes

    et ta photo est superbe

    Merci

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :